Testé pour vous : Dietaroma C.I.P Sommeil

Partager

Qui n’a jamais eu envie de se retrouver chaque nuit dans les bras de Morphée ?

Les petits soucis du quotidien, ajoutés au stress actuel auquel nous sommes tous confrontés – qui plus est en ce moment – peuvent défavorablement et fortement influencer nos nuits.

Chez Aroma – zen aussi ça rumine !

En tant que nouvelle engagée et bien que j’aie de supers collègues bienveillantes, le stress d’un nouvel emploi a eu raison de mes nuits.

Après avoir compté tous les moutons de la bergerie, avoir épluché « dormir comme un bébé, mode d’emploi », être arrivée au bureau avec des valises de la taille d’une piste d’attérisage sous les yeux, de bailler à gorge déployée et donner la flemme à tout le monde …..Je me suis dit qu’il était temps de montrer à mes nouvelles collègues une image plus valorisante que celle de mes amygdales.

C’est pourquoi  j’ai testé un de nos produit de Dietaroma !

Dans le passé, j’ai déjà testé d’autres complexes sommeils et pour être tout à fait sincère, j’étais un peu sceptique.

Et bien, j’ai eu tort ! Le complexe C.I.P sommeil de Dietaroma, qui est un concentré intégral de plantes à base de valériane, passiflore et escholtzia toutes issues de l’agriculture biologique m’a fait revivre des nuits calmes, paisibles, sans réveils nocturnes et ce dès la première ampoule.

La première fois, je ne vais pas vous mentir; le goût est surprenant et pas des plus savoureux mais la fin justifie les moyens !

Le conditionnement en ampoules est facile d’utilisation.

La durée du traitement est de 20 jours mais comme je vous le disais plus haut l’efficacité se fait ressentir dès la première ampoule. En ce qui me concerne, je suis devenue la maîtresse de Morphée après 10 jours.

Mes nuits n’ont jamais été aussi rêveuses, je me lève bien reposée et sans difficulté.

Bref ce complexe n’est que du bonheur !

Alors si tout comme moi vous rêvez de dormir comme un bébé ou de passer toutes vos nuits avec Morphée…n’hésitez pas une demi seconde, vous n’en serez qu’enchanté(e).