Testé pour vous : Germ’line graines à germer

Partager

Avec la fin de l’année qui approche et tout ce que cela implique, nous sommes  généralement tous en baisse d’énergie.

Afin de commencer une nouvelle année pleine de peps et de faire remonter  le moral « des chaussettes à l’assiette », j’ai décidé de vous parler des graines germées.

Les graines germées font partie des aliments vivants riches en enzymes, minéraux, vitamines et oligo-éléments et constituent un réel atout pour notre bien-être et notre constitution.

Une fois germées, ces petites graines – en plus d’être riches en goût – deviennent de véritables bombes énergétiques et nutritionnelles.

Consommées de façon régulière, les graines germées jouent un rôle favorable quant au bon déroulement  de l’ensemble des fonctions physiologiques.

Vous l’aurez compris, consommer ces petites pépites est bénéfique à notre équilibre.

Ajoutées à vos omelettes, potages,  salades, sandwiches, tartinades, toasts ou autres plats de fêtes, les graines germées agrémenteront tous vos plats de gaité et de vitalité.

C’est pourquoi, poussée par sa curiosité, notre collègue Laura a voulu se lancer dans l’aventure !

Pour commencer, Laura a voulu tester les graines à germer d’ail. Enchantée par le goût, c’est finalement toute la famille qui en est tombée accro.

Depuis Laura a testé les graines germées d’oignon, de moutarde, de roquette et de basilic.

Voici ce que nous dit Laura :

Le goût est vraiment fidèle à la graine mais avec beaucoup plus de saveur. J’ai voulu tester avec seulement une feuille de graine germée de roquette pour m’en rendre réellement compte et sincèrement le goût est prononcé et super agréable en bouche. C’est d’ailleurs étonnant cette intensité de saveur dans une toute petite graine.

Par rapport à la germination, je trouve que c’est facile, super sympa et pas du tout contraignant. En plus, c’est hyper motivant quand on connaît les effets qu’elles ont sur notre corps en général.

Il est recommandé de les rincer 2 fois par jour. Même s’il vaut mieux respecter les consignes, il m’est arrivé d’oublier un jour. Les graines ont quand même germé. Évidemment, il vaut mieux éviter au risque qu’elles ne sèchent.

En résumé, à la maison tout le monde est devenu fan et chacun à son germoir. On a choisi à la fois les coupelles de germination et les germoirs bocaux. De cette façon on peut faire germer différentes graines et de différentes natures en même temps.

Le conseil de Laura :  « Testez, vous en serez enchanté ! Et si vous êtes comme moi, vous prendrez beaucoup de plaisir à regarder grandir vos petites pépites.»